L’histoire du projet

Enfant, la visite de la maison de Claude Monet et déjà, une fascination pour l’impressionnisme

Des voyages en Martinique et le souvenir des madras antillais

Un oncle artiste, Victor Permal, dont les tableaux décorent la maison d’enfance,
Un intérêt grandissant pour la symbolique politique des couleurs,

Un sujet de grand oral comme une petite révélation, “Des goûts et des couleurs, on ne peut discuter.”

Puis une “Schnappsidee” – une idée qu’on n’a qu’à partir d’un certain degré d’alcoolémie : le rêve d’un musée des couleurs, qui permettrait de comprendre comment toutes les couleurs fonctionnent ensemble, ce qui les fait exister, ce qu’elles signifient,

Et le constat étonnant que personne n’a concrétisé cette idée pourtant évidente.
Un Musée des Couleurs : deux termes très courants que l’on associe pour un concept séduisant. Un peu comme la salade de pâtes.
De nombreuses rencontres avec des professionnel·le·s de la couleur, un projet qui se précise, beaucoup d’ambition et de détermination,
La participation à de nombreux congrès, de la couleur ou des musées

Un bureau, puis un atelier,
Une équipe de bénévoles et d’artistes enthousiasmés par le projet,
Des dons, des sponsors,

Un cycle d’expositions autour de la couleur,

Un plan du musée de plus en plus précis,

Bientôt un Musée des Couleurs !

→ Nos expositions 

→ Nos archives